Rechercher

Les Elfes Noirs, Dark Elf, Svartálfars.... sombre espèce de l'ombre souvent incomprises

Dernière mise à jour : 2 févr. 2021

Prenez garde au nom que vous choisissez d'utiliser, car ces êtres magiques sont mortellement susceptibles....

"Elfe Noir" est pour eux un qualifiant péjoratif. Ils préfèrent de loin l'appellation "Svartàlfar"et n'hésiteront pas à vous ôter la vie si vous les nommez autrement, y compris "Dark Elf". Ces être issus de la Mythologie nordique représente une espèce bien plus sombre et dangereuse que celle des elfes "lumineux".


Une espèce de l'ombre utilisant la "magie" élémentaire


Leur physique est extrêmement proche de celui des Elfes (pour plus de détails voir "Elfe seigneur des anneaux version Mr Anonyme"), si ce n’est leur peau bien plus sombre, tout comme leurs habits, leur regard nettement moins accueillant, plus agressif, l’esthétique de leurs armes plus « froide », plus ténébreuse... et finalement leur talent inné de manipulation des différents éléments. Une particularité curieuse les unit tous : un petit symbole blanc gravé sous leur œil droit.


Il s'agit du "Lyka", véritable preuve de la puissance d'un Svartàlfar. Il en existe à plusieurs branches et plus ce dernier en possède, plus "l'elfe noir" qui le porte est redoutable. Concrètement, un Lyka à une branche signifie que son porteur ne maîtrise qu'un seul élément.


A l'inverse, un Svartàlfar avec un Lyka à cinq branches représente un adversaire qu'il faudrait à tout prix éviter de combattre. L'eau, le feu, la terre, le vent et la foudre... cinq éléments qu'il déchaînerait contre vous en un simple clignement de paupière.

Le prince Talion est l'un de ces rares "Elfes Noirs" disposant d'une telle puissance. Cependant, il existe également un Lyka à six branches ! À ce jour, seul Gahan, le légendaire Maître de Talion, en possède un. (Voir Mystria - L'Air Final Part. 2)







Nous sommes ici bien loin des Elfes noirs de Skyrim, de Warhammer ou du Malekith de Marvel, mais plus proche de ceux du populaire MMORPG Linéage 2. Même si finalement l'essence profonde de cette espèce trop souvent sous-exploitée demeure assez similaire.




Introduction des "elfes noirs" dans l'univers magique de Mystria


"– Non, attendez ! tentent de les retenir Dell et Cassie, mais trop tard, le vieux Chaman a déjà récité l’incantation.


Une lumière se déploie tout autour, puis se concentre étrangement au centre avant d’exploser brutalement, envoyant littéralement au sol les trois aventuriers. Heureusement, l’explosion était plus spectaculaire que dévastatrice, et aucun des trois ne semble avoir été blessé. Tous les autres, qui ont accouru entre temps, le constatent avec soulagement tandis que Dixie, Clad et Shuma se redressent.


– Qu’est-ce qu’il s’est passé ?! tente de comprendre Dixie.


– Je croyais que tu maitrisais la téléportation ?! se plaint rapidement Clad.


– Bien sûr que je la maitrise ! se vexe spontanément le vieux Chaman. Je maitrisais déjà ce sort que tu nageais encore dans les roubignoles de ton père ! lance-t-il, traumatisant Clad qui ne peut s’empêcher d’imaginer la scène. Ça n’a pas fonctionné car quelque chose bloque l’accès à Zéphyria… tente-t-il de comprendre à son tour.


– Les Svartálfars ! Ce sont eux qui bloquent tout accès au royaume, révèle subitement Isalyne, surprenant tout le monde. Mère Nature vient de me le confirmer à l’instant.


– C’est impossible ! Les Svartálfars n’interviennent jamais dans les affaires des autres races, jamais ! insistent sur ce point les quatre Mystics.


– Vayu a certainement trouvé le moyen de les y contraindre, dit Ravana.


– La question est peut-être idiote, mais qui sont ces Svartálfars ? demande timidement Rikkou, dont l’ignorance ne semble pas surprendre certains qui la partagent également.


– La question n’est pas stupide, car en réalité beaucoup ignorent encore l’existence des Svartálfars, à cause de leur vie d’ermite, coupés du reste du monde au-dessus du royaume de Zéphyria, intervient Cid de manière très professorale, incapable de résister lorsqu’il s’agit d’instruire autrui. Personnellement je n’en ai encore jamais vu, donc j’ignore à quoi ils ressemblent. Mais les rares écrits les mentionnant parlent d’une ressemblance troublante avec les Elfes, mis à part leur couleur de peau nettement plus sombre. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont également appelés « Elfes Noirs », révèle-t-il, provoquant la colère des Mystics.


– Ils n’ont rien à voir avec notre noble race ! proteste l’un d’eux. Nous autres Elfes sommes purs, notre magie vient de notre communion avec Mère Nature, et le respect sans limite que nous lui vouons ! Alors que ces infâmes Svartálfars lui manquent ouvertement de respect ! Ils souillent notre magie, et tout ce qu’ils touchent devient impur !


– Heu, oui… Les relations entre les Elfes et les El… et les Svartálfars, se corrige aussitôt Cid, sont aussi tendues que celles entre les Nains et les Dwarfs. En fait non, elles sont nettement plus tendues et haineuses, précise-t-il, en croisant les regards agressifs des Mystics. D’ailleurs aucun écrit n’explique cette haine qui vous sépare. Pourquoi est-ce que vous les détestez à ce point ? se risque-t-il à leur demander.


– Ce ne sont pas tes affaires ! répond aussitôt l’un des Mystics.


– Cela ne concerne que le peuple Elfe ! rajoute un autre.


– Très bien, très bien, inutile de m’agresser… réplique Cid, intimidé par la colère des Mystics. Pour compléter la réponse à ta question, Rikkou, les Svartálfars seraient capables de maitriser les cinq éléments. Ce qui leur permettrait de réaliser toutes sortes de prodiges assez proches de ce qu’accorde la magie. Voilà, j’espère avoir répondu clairement à ta question, sourit-il à Rikkou.


– Heuu, ou… oui… merci, c’était très complet comme réponse, dit Rikkou, un peu perdu.


– Peu importe qui sont ces Svartálfars, ou Elfes Noirs ! reprend Clad, furieux. Y a-t-il un moyen de contourner leur blocage, et de se téléporter à Zéphyria ?


– Je vous ai dit de ne pas les appeler Elfes No… proteste rapidement l’un des Mystics, instantanément expulsé par l’énergie de Clad.


– LA FERME !! s’emporte ce dernier, en éjectant violemment l‘Elfe à l’aide de son Ki..."

Extrait du cinquième volume de la série de team fantasy - Mystria : L'Air Final Part. 1


Prince Talion, ami ou ennemi ?


Contrairement aux autres Svartálfars, le prince Talion possède une apparence plus « noble » et infiniment moins hostile. Il a de courts cheveux noir soigneusement coiffés et descendant en pointe sur le côté de son œil droit. En-dessous est tatoué le même petit symbole blanc présent sur tous les autres combattants à la différence que le sien possède cinq branches et non quatre. Un autre bien plus grand recouvre la partie gauche de son visage ainsi que son cou pour finalement disparaitre sous ses habits. Son oreille gauche est couverte d’une multitude de bijoux en tout genre, tous en or blanc. L’un des matériaux les plus rares de Mystria et utilisé depuis toujours par les Elfes afin de « marquer » leur appartenance royale.


Ses vêtements sont également très différents de ses semblables : une veste entièrement blanche, descendant jusqu’à ses pieds, eux protégés par de solides bottes noir et blanc. Mais la véritable particularité de ce mystérieux Svartálfar est l’immense fauteuil noir à trois roues dans lequel il est solidement attaché, et qu’il semble guider grâce à son KI. Un arsenal impressionnant d’armes en tous genres orne cette incroyable invention qui ferait pâlir les cerveaux les plus brillants de Mécania. Nul doute qu’Ulysse rêverait pouvoir avoir la chance de l’étudier en profondeur.


Le prince Talion est coincé dans ce fauteuil, privé à jamais de l’usage de ses deux jambes à cause d'un évènement survenu dans le passé et qu'il déteste aborder.


Pour en savoir plus sur les Svartálfars de Mr Anonyme, rendez-vous à Mystria - L'Air Final Part. 2, ultime volume de la saga.










161 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout